S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Nous y sommes ! Après avoir défini et planifié votre projet de voyage, calculé votre budget, et créé votre campagne de Crowdfunding, vous pouvez consacrer votre temps à la recherche de sponsors.

Voici un petit cours particulier qui vous permettra de comprendre comment construire un dossier de sponsoring, tout en attirant l’attention de vos prospects 🙂

 

Au préalable – Faites matcher vos valeurs

Avant tout, il est nécessaire de dégager un temps essentiel dédié à la recherche de marques/fondations qui vous correspondent et/ou qui œuvrent déjà en faveur de projets responsables. Le plus important est de garder à l’esprit qu’un échange ne peut conclure à un engagement si vos valeurs ne correspondent pas. Alors faites matcher vos valeurs et ambitions avec celles de vos prospects !

Cette recherche vous servira à collecter des informations et contacts qualitatifs : mots clefs, veille à travers l’actualité, étude des campagnes publicitaires, nouveaux besoins… Aujourd’hui nous avons accès à une infinité d’informations dont vous pouvez vous servir pour rebondir.

Assurez-vous que vos choix soient cohérents, correspondent à votre éthique OU identifiez un réel besoin : problème d’image auprès des consommateurs, besoin d’asseoir une légitimité éco-responsable, besoin d’une communication innovante et différenciante… Sans oublier de vous renseigner : ces marques financent-elles déjà le même type de projet ou êtes-vous vraiment une valeur ajoutée ?

 

Dossier – Présentation générale

Les dossiers de sponsoring ou de mécénat ne sont pas nouveaux. Dans un premier temps, votre présentation sera donc décisive.

  • Elle doit être soignée : tant le visuel que la structure.
  • Les informations doivent être claires et concises.
  • Toutes les informations essentielles doivent s’y trouver.
  • Il doit inspirer confiance : soyez transparent et différenciant.
  • Un dossier doit faire en moyenne : 5 pages (sans les annexes).

 

Dossier – Structure

1) COUVERTURE : doit comporter le titre, au mieux un sous-titre explicatif, un logo OU visuel représentatif, les dates et lieux, et enfin vos coordonnées et noms.

 

2) ÉDITO (facultatif) : si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un « teaser » ; une très courte présentation de votre projet entre la couverture et les détails à venir.

 

3) SOMMAIRE (paginé) : il est important que le lecteur puisse savoir ce qu’il va y trouver, ainsi qu’il puisse revenir sur les points importants rapidement. Employez déjà des termes qui vont susciter l’intérêt.

 

4) BIOGRAPHIE / ACTEUR(S) : ici, présentez-vous (nom, activité professionnelle) et racontez votre expérience / histoire ainsi que le rôle de vos potentiels partenaires (associations, médias, accompagnants professionnels, parrain…). Cette partie apportera de la crédibilité à votre projet.

 

5) PRÉSENTATION DU PROJET : les origines du projet, sa description, vos objectif(s), les informations pratiques (lieux, dates et durée), et éventuellement les perspectives d’avenir. En d’autres termes : QUOI, QUI, OÙ, QUAND, COMMENT, POURQUOI.

 

6) COMMUNICATION : vous vendez en quelque sorte un service à vos prospects. Présentez vos supports de communication, votre éventuelle diffusion post-projet, vos actions, vos cibles.

 

7) BUDGET (cf. ICI) : vos recettes (fonds propres, aides en nature, Crowdfunding…) et vos dépenses (frais fixes, autres dépenses). Il est important que vos potentiels donateurs puissent estimer l’impact de leur contribution.

 

8) PARTENARIAT : il s’agit de la partie capitale de votre dossier. Vous allez y présenter les bénéfices que votre projet apportera à un professionnel, mais surtout le fonctionnement de l’opération ; c’est-à-dire comment celui-ci peut participer et les contreparties en retour du financement. Elle doit :

  • Être personnalisée
  • Être attractive
  • Présenter les objectifs et intérêts du partenariat
  • Exposer les éventuelles retombées de l’opération
  • Laisser une porte ouverte aux propositions personnalisables 
  • Mettre en avant le système de paiement sécurisé de la plateforme

 

PS : Les propositions axées sur du long terme fonctionnent bien mieux car sont synonymes d’un partenariat plus engagé envers la marque.

 

9) CONTACTS & REMERCIEMENTS : vous pouvez noter vos contacts à nouveau, ainsi que vos éventuels réseaux sociaux / site internet où l’on peut suivre votre projet.

+ ANNEXES (revues de presse, photos, liens…)

 

Maintenant que vous savez tout, il suffit juste d’appliquer ces précieux conseils car vous croyez en votre projet. En parler sera du gâteau !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.